Les Regards photographiques de Paul Vancassel

A l’occasion de la sortie de ses deux nouveaux ouvrages, Paul Vancassel sera invité au Lieu le mercredi 22 Septembre prochain à partir de 18h, pour une présentation de ses livres « Penser les regards photographiques » et « Une histoire des regards photographiques » aux éditions Harmattan, ainsi qu’une séance de signatures.

© Paul Vancassel

Paul Vancassel est professeur de philosophie. Il a été chargé d’enseignement à l’Université de Rennes 2, où il a soutenu une thèse de doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication en 2008. Il est chercheur associé au PREFics (Université Rennes 2). Photographe, il est aussi coordinateur de l’association régionale Photo à l’Ouest. En 2021, il sort aux éditions Harmattan, deux nouveaux ouvrages théoriques sur les regards photographiques.

« Loin d’exister pour elle-même, « l’histoire de la photographie » n’est pas uniquement l’histoire des images et des appareils photographiques utilisés. Les regards photographiques sont ainsi des manifestations de chaque époque, reposant sur des dispositifs socialement inscrits, de sorte que les photographes ne sont pas seuls responsables de leurs significations. À travers une présentation des processus socio-culturels, des champs problématiques, des cadres d’expérience, ou encore des constructions discursives, les regards photographiques sont envisagés comme autant de perspectives socialement signifiantes. L’examen de quelques-uns des regards qui ont marqué l’histoire de la photographie permet d’affirmer qu’il s’agit d’une histoire plurielle où les regards photographiques se situent les uns par rapport aux autres. »


« Comment penser les regards photographiques ? Alors que la photographie est couramment présentée comme un « art sans regard », c’est-à-dire comme une reproduction mécanique ou naturelle de la réalité, nous proposons de repenser la technique photographique comme la mise en œuvre de dispositifs situés. Les regards photographiques apparaissent alors comme autant de processus sociaux, dont les photographes ne sont pas seuls responsables. En tant qu’activités situées, les regards photographiques réunissent de multiples facteurs qui les influencent et leur donnent à chaque fois une signification culturelle particulière. Les notions d' »expérience », de « perspective », de « cadre sociotechnique », par exemple, permettent de penser leur caractère pragmatique et social et apportent un éclairage interdisciplinaire sur leur activité.«