Regard sur la Guinée | Anita Conti

© Anita Conti – Archives de Lorient

11 mars – 22 mai 2022

Vernissage le jeudi 10 mars à 18h

Anita Conti, née en mai 1899 et morte en 1997 est une océanographe et photographe. Entre les deux guerres mondiales, elle commença à dresser les premières cartes de pêche, alors qu’on ne disposait que de cartes de navigation. Son activité scientifique contribua à rationaliser les pratiques de pêche hauturière. Mais dès les années 1940, elle s’inquiéta des effets de la pêche industrielle sur les ressources halieutiques.

En 1943, le gouvernement d’Alger lui commande une recherche sur les ressources de poissons du littoral ouest africain et les méthodes de pêche traditionnelles qui y sont pratiquées ; ainsi, pendant presque dix ans, Anita Conti se consacrera à étudier et à prospecter les côtes de Mauritanie, du Sénégal, de la Guinée et de la Côté d’Ivoire, expérience qu’elle relatera dans son livre paru en 1957, Géants des mers chaudes.
Son fils adoptif, le plasticien Laurent Girault-Conti a légué un fonds photographique de 45 000 clichés en noir et blanc à la ville de Lorient.


En partenariat avec le service des Archives de la Ville de Lorient.


APARTÉS

VISITES COMMENTÉES

Vendredi 1er avril, 18h
Dimanche 24 avril, 15h
Samedi 21 mai, 15h

CONFÉRENCE



Informations à venir

ATELIER

Atelier de création d’anthotypes et de cyanotypes, le 9 avril, de 10h à 18h
Le temps d’une journée, il s’agira de découvrir deux procédés photographiques anciens. L’anthotypie consiste à réaliser des tirages grâce à la chlorophylle – en l’occurence, nous utiliserons de la spiruline-. Le cyanotype permet quand à lui de réaliser des tirages bleus de prusse grâce à des sels ferriques.

Atelier de cyanotypes, le 14 mai, de 10h à 17h