Où sont les filles ? | Antoine Vincens de Tapol

26 août – 02 octobre 2022

Vernissage le jeudi 8 septembre à 18h30

Des jeunes filles invisibles.
Le constat est général en France, en 2018 : les jeunes filles, à partir de 13-14 ans, commencent à déserter les maisons de quartiers, les centres socioculturels et autres espaces jeunes des villes de l’hexagone. Elles sont aussi bien moins présentes dans l’espace public, qu’elles traversent sans s’arrêter. Lorient n’échappe pas à ce constat, et c’est particulièrement vrai pour le quartier Bois du Château.

L’objectif de ce projet était donc de toucher les jeunes filles à partir de 13 ans jusqu’à environ 25 ans. De manière collatérale, il est aussi question de toucher les familles ainsi que les garçons du même âge. Cet atelier n’avait surtout pas vocation d’opposer les garçons aux filles, seulement de libérer sans concession une parole, un regard, mais toujours avec bienveillance.

Il ne s’agissait pas d’essayer de déconstruire des représentations fortement ancrées chez certains habitants, mais bien de proposer aux usagers de prendre en main un outil culturel, qui pourrait leur permettre par la suite d’ouvrir leurs points de vue sur la société, dans une démarche d’éducation populaire. Le fait de fréquenter des évènements associatifs et culturels locaux, de rencontrer des gens, et de se déplacer sur le territoire, permet aussi à chacun d’ouvrir son champ de vision sur la Cité, et le monde en général.
Cette démarche, initiée depuis 2017 par La Ligue de l’Enseignement du Morbihan avec la Maison de quartier Bois du Château, et en 2018 avec la complicité de la Galerie Le Lieu et du réseau Diagonal, a été approfondie de mai 2017 à juillet 2019 grâce à l’intervention du photographe Antoine Vincens de Tapol. Connaissant déjà ce territoire, il a ainsi pu développer auprès du public bénéficiaire différents cycles de pratique photographiques d’écriture, d’observation du territoire, afin d’aboutir à un projet artistique collectif.

© Antoine Vincens de Tapol, Où sont les filles ?