Bernard PLOSSU & Ilan WOLFF

BERNARD PLOSSU & ILAN WOLFF

 
©Ilan Wolff
 
 

5 Août – 18 Septembre 2016

 
 

Vernissage, le vendredi 2 septembre à 18h30
Visites guidées, le 17 août à 12h30 et le 6 septembre à 18h30
  
Entrée libre, ouvert à tous
 

Durant le Festival Interceltique, la galerie Le Lieu fait un bond dans le passé. Afin de faire redécouvir aux visiteurs les travaux de deux photographes: Bernard Plossu, et Ilan Wolff, la galerie retourne dans ses archives. Tous deux ont travaillé à des temps différents, autours du paysage breton, et plus spécifiquement sur Lorient.

 

BERNARD PLOSSU. “Bretagne”(2008)

Bernard Plossu, né en 1945 à Dà Lat (au sud du Viêt Nam), est un photographe français. Voyageur inconditionnel, il est tout d’abord reconnu pour ses reportages de voyages. En 2007, L’Imagerie, Le Lieu et le Cap s’associent pour mettre en place un projet commun d’exposition. Ils lancent à Bernard Plossu une inviation : ils lui proposent de poursuivre un travail en Bretagne sous la forme d’une résidence dans “les îles”, et de mettre en place en parallèle trois expositions sur les trois lieux. C’est en juin 2008 que la résidence se met en place : Bernard Plossu parcourt et photographie successivement l’île de Houat, celle de Molène et celle de Bréhat. Pour l’exposition Houat else? Lorient !, des photographies en noir et blanc de Lorient et de l’île de Houat seront présentées.

 

ILAN WOLFF. “Aux bords du port” (Lorient, 1995-1996)

Ilan Wolff est né en 1955, à Nahariya en Israël. Depuis 1981, il a choisi de se consacrer de manière quasiment exclusive à la pratique de la camera obscura (sténopé). Cette technique ancienne et primitive, lui a permis de réaliser sa série « Au bords du port », suite à une commande photographique initiée par la galerie Le Lieu. Réalisée à l’automne 1995, et au printemps 1996, le photographe est selon lui, partis à la reconquête des paysages artificiels dessinés par l’esprit de l’homme et la machine. Aussi bien en couleur, qu’en noir et blanc, ces paysages sont ceux des ports de Lorient, et se révèlent, sur le papier photosensible, plus romantique et héroïque que jamais.

 

©Bernard Plossu

renseignements au 02 97 21 18 02