Phénomènes

Alain Delorme et Oleg Dou

Du 2 mai au 1er juin 2014

Vernissage le mardi 6 mai à 18h30, en présence des artistes

Visites commentées :  le mardi 27 mai à 18h30


Le Lieu a choisi d’inviter deux artistes représentatifs de la scène numérique contemporaine. L’exposition PHENOMENES présente la série Murmurations – Ephemeral Plastic Sculptures, d’Alain Delorme, qui porte des préoccupations environnementales, puis Another face et My 80’s, d’Oleg Dou, qui mettent en jeu les rapports intimes de l’artiste à l’image. La question de la nature de l’image est dans les deux cas posée avec subtilité : Que suis-je en train de regarder ?


 

Alain Delorme

Alain Delorme, artiste français, a étudié la photographie à l’école des Gobelins puis à l’université de Paris VIII. Ses thèmes de prédilection sont la société de consommation et l’hybridation des corps. Il se fait remarquer en 2007 en recevant le prix Arcimboldo avec la série Little Dolls, une critique acerbe de l’utilisation de l’image des enfants, en particulier des petites filles, soumises au diktat publicitaire faisant d’elles des objets de consommation utiles aux lois du marché. Puis en 2010, il présente la série Totems qui nous plonge au cœur de la Chine contemporaine et de sa complexité.

 

Oleg Dou

Oleg Dou, artiste russe, travaille essentiellement sur la question d’une identité post-humaine. Le visage humain devient l’objet d’investigations minutieuses et de transformations chirurgicales d’une extrême précision. Tout ce qui pourrait rappeler la chair est effacé, gommé, lissé. La transparence de la peau de porcelaine souligne la fragilité de ces êtres parfaits.
Ses portraits sont le réceptacle de tous les maux, fantasmes et tendances de notre siècle, pour porter un message d’humanité fragile, concentré dans les yeux ou les lèvres de ses modèles. Oleg Dou est représenté par la Galerie Russian Tea Room